Couvert Couvert

Déjeuner du 24 août 2007.

Le ciel était bleu, tout souriait, je sortais de table et j’étais heureux. G. Flaubert, « Voyages »

Plus que jamais, cette phrase a pris tout son sens au terme de notre déjeuner chez Couvert Couvert ce vendredi midi. Le ciel était bleu, tout souriait et sortant de table, j’étais heureux !

Voilà encore une belle adresse découverte via Sensum et également recommandée par San de L’Air du Temps.

Une maison et un intérieur contemporain, disposant d’une terrasse tout aussi moderne, de la verdure et des champs tout autour, le décor est planté. Vu l’ensoleillement et la douceur du jour, notre table est installée en terrasse, celle-ci affichant quasiment complet.



Le service est sérieux, efficace, assez jeune mais sera à la hauteur sur l’ensemble du repas, attentif aux moindres faits et gestes, nous ne manquerons ni d’eau, ni de vin, ni de pain – en parlant de pain, ils sont tous simplement fabuleux, les meilleurs que j’ai pu goûter avec ceux de Gagnaire ou la Madeleine.

Nous choisissons le menu Dégustation, séquence de 5 servcices, pour 65 euros. Côté vins, nous optons pour les vins associés au menu (+30 euros).

En apéritif, nous prenons une petite coupe de champagne, on nous sert un Blanc de Blanc de chez Robert Moncuit, très bien, en parfait accord avec notre envie du moment.

Arrivent alors les mises en bouche :

– Panisse et tapenade,
– Soupe de melon et muscat,
– Bouillon de crevettes grises et tomates,
– Emulsion pomme de terre, anguille et pistaches
– Gnocchi à la Romana


Si la soupe de melon et le gnocchi ne révèlent rien d’extraordinaire, les 3 autres mises en bouche sont simplement parfaites, notamment ce bouillon tiède aux crevettes, exquis.

Nous entamons ensuite le menu :

– Langoustines marinées, groseilles et noisettes
Vin : Ratzenberger, Riesling kabinett trocken 2006 (Mittelrhein, Allemagne)


Excellente première entrée, fraîcheur de la langoustine proposée crue façon carpaccio, croquant des haricots et noisettes, douceur de la groseille. Accord intéressant avec ce riesling allemand, jeune mais déjà bien en place.


– Tarte de tomates, courgettes à la sauge, anchois de Méditérranée
Vin :Wohlmut,Pinot Gris « Gola Ernte », 2006 (Kitzeck, Steiermark, Autriche)


Simple mais quand les produits sont excellents comme c’est le cas ici, ce plat prend une vraie dimension. On baigne en pleine cuisine Méditerranéenne… on ne voudrait d’ailleurs pas la quitter au bout de l’assiette.. Accord avec le vin très bon également, on passe en Autriche, sur un pinot gris affichant de la matière, qui passe très bien après le riesling bu sur la première entrée.


– Cabillaud, aubergines au feu de bois et basilic
Vin : Tirecul la Gravière, Maguerite 2003 (Vin de Pays du Périgord, France)


Onctuosité parfaite des aubergines, cuisson parfaite du cabillaud (superbe fraîcheur du poisson), un plat mariant trois goûts et bien réussi. En accord vin, on nous propose un blanc surprenant, qui se révélera l’une des découvertes de ce déjeuner. Gras, riche, on le confondrait volontiers avec un graves blanc, mais non, juste un vin de pays du Périgord… A se procurer rapidement pour sa cave perso ! .. :o)


– Ris de veau, Carotte,kumquat, curry
– Pigeon fermier, citron et sureau
Vin : Quinta de Saes, Alvaro Castro, 2006 (Dao, Portugal)

Le ris de veau fut extra, douceur dans l’association carotte & kumquat, précision des épices dans le condiment curry.. un plat beau et bon.


Le pigeon sera peut-être en dessous des autres plats dégustés auparavant, cuisson un rien trop cuite – je l’aime bien rosé, voir saignant -; aggrémenté d’un bon jus de cuisson, de jus de sureau et de pattes confites, le plat est beau, les produits sont individuellement très bons, mais l’ensemble ne marche pas spécialement bien.


Par contre côté vin, une nouvelle belle découverte que ce rouge portugais. Malgré sa jeunesse, le nez exprime déjà d’excellents arômes de fruits rouges, épices tandis qu’en bouche, on a quelque chose de gourmand, assez riche mais bien équilibré,… probablement une merveille d’ici 3 ou 4ans.


Deux desserts nous sont ensuite servis :
– Brioche chaude, poires, glace à l’anis et mûres
– Chocolat, abricots, coco et gingembre

Tous deux exquis, légers mais goûteux à souhaits, dans des registres différents mais complémentaires (fruits, contraste glace/brioche pour le premier, association gingembre / abricot / chocolat en différentes textures pour le second).



Nous terminons par le café et ses mignardises, d’excellent niveau elles aussi, pour prendre congé de ce restaurant après plus de 3h de plaisir à table…


Côté budget ? Comptez 200 euros à 2, soit un excellent rapport qualité/prix au vu des mets et vins dégustés.

Sans verser dans le ludique ou le moléculaire, le duo de chefs propose ici d’excellents produits, une réelle maîtrise des cuissons (sauf le pigeon mais peut-être le cuisinent-ils moins rosé que moi ?) avec une belle expression des saveurs et harmonie dans l’assiette, un service délicieux et des vins découvertes et judicieusement associés… Tout cela dans un cadre reposant et agréable, de quoi vous faire oublier le temps, le temps d’un déjeuner…

Laurent V

6 commentaires

  1. Beautiful and poetic. Thank you, Laurent.
    Great idea with both the full plate and close-up photos of the same dish. Lovely photos!

    I have to ask: The G. Flaubert quote is it a coincident that it’s mentioned on both your blog and at the website of the restaurant – or is there a connection?

  2. It’s not a coincident :o) I discovered it on their website and found it so appropriate that i took over the quote for the blog. To me, these few words say everything… nothing more to add :o)

  3. Laurent, aurais-tu un mail par hasard…?

  4. Yep, laurent.vanparys@arinso.com

  5. Bravo pour votre blog qui donne envie de repasser une tete en Europe, particulierement du cote de la rue Beethoven ou de Bray.
    http://restonyc.wordpress.com/

  6. Merci, effectivement, 2 adresses, 2 musts à visiter ou revisiter :o)


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s