Déjeuner de Noël chez Pierre Gagnaire

Déjeuner du mercredi 19 décembre 2007

Pourquoi ne pas démarrer le premier post 2008 avec notre dernier repas de 2007 ??!!C’est encore de saison puisqu’il s’agissait de notre déjeuner de Noël.
Et chez Pierre Gagnaire pardi !Nous avons atterri là avouons-le un peu par hasard, et évidemment grâce à une belle dose de chance, car trouver une table pour 9 dans un 3* parisien la veille pour le lendemain relève d’un défi quasiment irréalisable.

Et pourtant, toujours cette même veille au soir, après qu’un palace parisien refusa de rajouter un couvert à la réservation pour 8 effectuée depuis 2 mois – ce que nous comprenons, nous n’avons pas cherché longtemps et l’idée de rebondir vers le salon que propose le restaurant de PG nous parut comme évidente. Un coup de fil plus tard et le tour était joué, nous étions attendus dans le salon privatif pour 12h30 le lendemain.


Cerise sur le gâteau, un menu « Déjeuner de Noël », tarifé à 130 euros et non pas 105 comme le déjeuner classique, se proposait à nous. Côté finances, contraintes budgétaires obligent, nous avons géré un budget ne dépassant pas les 200 euros, vins compris.

Et voici le résultat en images :

Petits savoureux apéritifs
Champagne Larmandier-Bernier Blanc de Blanc


Saint-Jacques d’Erquy, Rosace et pascaline, crémeux de riz carnaroli « au vert », concombres, navets blancs et champignons de Paris séchés
Riesling, Domaine Ostertag, Grand Cru Muenchberg


Tranche de foie gras rôtie, fruits secs au safran et poivrons rouges confits, thé mousseux à la menthe, servi glacé
Bourgogne Chardonnay, Coche-Dury


Chapon de Bresse rôti de façon traditionnelle, il est accompagné :
– d’une pâte de châtaigne, de crosnes au jus, d’oignons grelots
– d’oignons de Roscoff rouges, d’une salade d’hiver insolite et
– d’un givré de pamplemousse au fruit de la passion
Crozes-Hermitage, Clos des Grives, L. Combier


Les desserts de Pierre Gagnaire (une séquence de 5 desserts…)

Les mets servis se révèleront de très belle qualité avec un fabuleux chapon (aussi fabuleux que ses accompagnements).
Côté vins, j’ai omis de noter les millésimes. A un tarif moyen de 60 euros la bouteille (2 bouteilles de chaque vin ont été vidées), difficile de faire meilleur rapport qualité/prix dans un restaurant de cette envergure.

Pour l’occasion, 2 collègues et amis s’étaient joints à nous. Et oui, encore une belle tablée…


Guillaume et Stéphane (après quelques verres…)

 

Laurent L (en charmante compagnie…)

Vincent et Nico (une nouvelle love affair…)

Xavier et Julien (sont jamais là pour rire…)


Passage en cuisine où nous rencontrons Michel Navé, second de Pierre Gagnaire

Ambiance de fête, sourires, passage éclair de PG, émotions, belles dégustations, visites en cuisine, il n’en fallait pas plus pour que le moment se révèle exquis. 16h30, nous quittons les lieux, une nouvelle fois repus et le sourire aux lèvres…Histoire de ne pas perdre le rythme pour 2008 !


GoTiquement vôtre,

GoT.

16 commentaires

  1. Si là, nous ne sommes qu’à Noël et qu’on est déjà chez Gagnaire, on se demande où vous ont porté vos pas pour le 31 !😉
    On demande forcément à voir…

  2. :o)))

    c’est pas faux…

    mais le 31 se célébra chacun de notre côté… on va essayer de faire cà mieux l’année prochaine :o)

  3. Je dois avoir un problème, parce que vraiment, Gagnaire, j’accroche pas… Je n’y suis jamais allé, mais je ne suis pas tenté… c’est grave docteur GoT ?

  4. Hmm… je pense qu’il y a pire comme maladie :o)

    Mais je comprends votre impression… c’est un peu expérimental comme cuisine, dans les associations et la complexité/lisibilité d’un plat, on a l’impression que chaque plat se présente à vous tel un équilibriste sans filet… On est capable d’y vivre des moments inoubliables tout comme on peut rencontrer un plat moyen et c’est la chute… Mais c’est ce qui fait aussi le charme de cet artiste je trouve… Pour ma part, je n’y ai jamais été déçu en près de 10 visites… (certains amis GoT n’aquiesceront pas)… pourvu que ca dure… :o)

  5. En fait, la lecture des cartes, les associations improbables me font saliver… mais les images font retomber le soufflé, bizarre comme impression. Mais Gagnaire reste un immense artiste avec une personnalité culinaire inégalée, un grand Monsieur inimitable.

  6. Some of the dishes look like some of the food I got at Fat Duck. Laurent, how would you compare the two? Has Heston Blumenthal been inspired by Mr. PG? I know it’s rude to ask – all great chef are probably inspired by one another. Or the other way round.

    With two occasions planned in Paris this year I must succeed in dining at PG. But I think that Brussels may come before that.

    Really nice to see the photos of the GoT – were you there?😉

    Ciao… :o)

  7. Hey Trine !
    Thanks for the post.

    To me, the Fat Duck can’t be compared to PG. Completely different, on many many ways (atmosphere, visuals, dishes, service, wines, techniques,…). Having said that, The Fat Duck remains my best experience ever, just before Noma. PG is in my top 5. But you have to try of course :o)

    The day you know when you come to Brussels, just tell it and i’ll try to arrange some dinner for you at my favorite places.

    And yep, i was there for this great lunch, taking the pictures actually :o)

    Cheers!
    Laurent

  8. Ah PG j’étais presque une habituée du temps de St Etienne !!je l’ai revu récemment car nous étions jury ensemble pour la cuisine cup !! Alain Chappel disait de lui que c’était le plus doué de sa génération…. Belle journée de Noêl donc !! un menu fort sympathique….non super top bien sûr!!

  9. Mercotte, merci pour votre visite sur notre blog !

    Devait être sympa d’être une habituée de PG ! :o))

    Au plaisir,

    Laurent

  10. Ayant connu votre site également par Anaël, je le suivais discrètement…et silencieusement😉
    Je pense que Gagnaire est un grand de notre époque, une table incontournable quand on aime la gastronomie (pourtant je n’y suis encore jamais allée, snif).De plus, pour un 3 étoiles parisien, le prix de ce menu est très correct!
    Pas de photos des desserts? Que s’est il passé? Les effets de l’alcool qui se faisaient sentir? ;-)))

  11. :o)

    en effet, photos il y a mais ne rendent pas très bien (et ce n’est pas l’appareil qui est en cause :o))…

    prochaine fois sans faute !

  12. Merci Stéphane…On te souhaite bien entendu la même chose, espérant pouvoir se revoir à l’une ou l’autre occasion gourmande – peut-être le OFF 2008 ?!Au plaisir,Laurent

  13. Belle. Excellente. Joyeuse.
    Agréable. Bonne. Exquise.
    Douce. Heureuse.
    Délicieuse année…
    Que l’année 2008 vous comble de tous les vœux que je formule pour vous et tous les GOT…

    A suivre en 2008 Gagnaire sur CuisinerEnLigne

  14. pour plus de photos de Pierre Gagnaire (notamment de desserts pour Chantal :-)))), il y a le site de partage de photos flickr avec souvent des clichés exceptionnels…

  15. impossible de trouver une adresse mail pour vous joindre. Quelle chance d’être aller chez Gagnaire un de mes reves… si vous avez le courage de vous rendre sur mon site; un compte rendu d’un repas extraordaire à l’arnsbourg. Tout comme vous nous sommes 7 ou 8 à nous être lancés à la poursuite des 3 étoiles. j’allais lu votre compte-rendu et j’avais adoré votre visite en Moselle. Continuez(

  16. Juste un petit tour pour revisiter les photos de l’un de mes meilleurs repas GoT🙂 mais encore un petit peu en arrière par rapport à l’Arnsbourg (les goûts et les couleurs…)


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s