In de Wulf

Déjeuner du vendredi 18 avril 2008

Vous allez me trouver excessif. Et vous avez raison. Cela fait partie de ces choses qui sont plus fortes que moi. Quand j’aime une adresse, un endroit, je ne compte plus. Et surtout pas le nombre de visites.

Alors quand est venu le moment d’organiser un event professionnel pour mon équipe, je n’ai pas hésité une seule seconde. Après Anne de Bretagne et la Mare aux Oiseaux en 2005, après L’Air du Temps en 2006 et la Grenouillère en 2007, je ne pouvais pas ne pas faire découvrir In de Wulf à mes camarades de boulot (dont Nico et Vincent par ailleurs, membres émérites de GoT… eh oui, y’en a qui cumulent… :o).

Histoire de l’organiser dans des délais assez courts et sans trop de contraintes logistiques, allons-y pour déjeuner, un vendredi midi (aller/retour depuis Paris dans la journée, largement jouable… :o).
Il y a de plus régulièrement de la place pour accueillir de grandes tables en semaine et le chef Kobe me confirme début avril qu’il nous réserve le restaurant. Magnifique.

En repérage sur les lieux (j’aime bien repérer…:o) quelques semaines plus tôt, j’ai eu l’occasion d’échanger avec le chef sur le menu, le principe all-in (apéro, vins, eaux, etc…) pour un budget défini à l’avance.

Tout était donc prêt en ce doux vendredi de printemps pour vivre un beau moment humain et collectif – nous serons 16. Avec le recul nécessaire, le fait est que non seulement le moment fut délicieux, mais de plus, j’ai probablement vécu l’un de mes 2 meilleurs repas chez Kobe (sur la quinzaine de repas en 1 an) et je peux même aller plus loin, l’un de mes tous meilleurs jamais vécus dans l’absolu (ce qui veut dire Top10 me concernant).

Je ne reviendrai pas sur le lieu, accueillant, de bon goût et hors du temps, ni sur le service jeune et enthousiaste, mais je ne peux non plus laisser ce menu sous silence et un post s’impose… dont acte.

Croquants au porc, mayonnaise à la mimolette

Foie d’Or – version 2008

Crème aux crevettes

Textures d’huîtres

Aspic d’huître et concombre

Granité d’herbes, sardine, brioche et tomate noire de crimée

Emulsion de hareng fumé, bulots et caviar de hareng

Tartare de boeuf “West vlaams”, mimolette, herbes vertes, oignons

Asperges au tartare de coquille et crabe de mer du Nord, vinaigre de bière

Maquereau fumé, betterave, huître perle blanche, fromage maroilles

Seiche, nouveaux petits pois, bouillon de seiche et badiane

Homard breton, crème de pommes de terre et corail

Turbot, artichauts bretons, bouillon de volaille et oignons

Langoustine, crème de cabillaud et caviar de cabillaud fumé, asperges

Morilles, jus de morilles, foie gras de canard, champignons et oeuf de caille

Veau, oignons des bois et ail des ours

Assortiment de fromages affinés par Philippe Olivier

Deux premiers desserts : Chicorée et poire; Texture de noisettes

Fraises “Gariguette” et rhubarbe

Bêtises de Cambrai

Mignardises

Un fabuleux repas, 6h30 de bonheur, un sans-faute total du début à la fin … cuissons, présentations, qualité des produits, saveurs exhaustées, plats équilibrés; une vraie générosité dans l’assiette et la cuisine déployée par Kobe … les photos parlent quasiment d’elles-mêmes, pas la peine d’en rajouter.

En plus d’un apéritif au champagne, 6 vins furent servis et dégustés pour accompagner ce menu; tous de très bonne facture dont un Macon Vieilles Vignes d’Olivier Merlin au rapport qualité/prix impressionnant, une belle découverte.

Découvrir In de Wulf, c’est une fois de plus ce que je peux souhaiter à chacun…

Laurent V

4 commentaires

  1. Nettement plus attirant que le Meurice (pour moi bien sûr !), tellement esthétique, chaque élément semble à sa place si naturellement, une harmonie qui fait que chaque assiette est un univers à elle seule… On reconnait les influences de NoMa, Bras ou Barbot, mais mixées avec tellement de talent, comme un DJ des saveurs…. à quand des photos qui transmettent le goût des choses ?

  2. Laurent, je suis jaloux,😉 c’est magnifique!
    une idée du budget ttc? 250-300EUR?

  3. > Walter : tout à fait exact, du noma et du Barbot… pas de carte pour le moment (même si le chef m’a confié vouloir en faire une, réduite, pour les « classiques »)… son menu à taille variable change chaque mois… grosse performance également…

    > Chrisos : même pas… 175 all-in (du champagne au digeo en passant par eaux et 6 vins :o)

  4. Dear Laurent V

    Can you set me up at this place for a dinner (2p) on Sunday July 13 and a double room for the night, please?😉
    If so, I thank you many times in advance.
    T


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s