The world’s 50 best restaurants

theworlds50bestrestaurants

 

 

 

 

 

 

 

 

Petite parenthèse entre 2 posts nippons : le palmarès 2009 des 50 meilleures tables du monde a été communiqué ce jour.

Et comme dans chaque classement (ou guide), on trouve à dire et redire, satisfait de la présence de certains ou surpris par l’absence d’autres :

1 El Bulli, Spain (=)
2 The Fat Duck, U.K. (=)
3 Noma, Denmark (+7)
4 Mugaritz, Spain (=)
5 El Celler de Can Roca, Spain (+21)
6 Per Se, U.S. (=)
7 Bras, France (=)
8 Arzak, Spain (=)
9 Pierre Gagnaire, France (-6)
10 Alinea, U.S. (+11)
11 L’Astrance, France (=)
12 The French Laundry U.S. (-7)
13 Osteria Francescana, Italy (New Entry)
14 St. John, U.K. (+2)
15 Le Bernardin, U.S. (+5)
16 Restaurant de l’Hotel de Ville, Switzerland (+11)
17 Tetsuya’s, Australia (-8)
18 L’Atelier de Joel Robuchon, France (-4)
19 Jean Georges, U.S. (-2)
20 Les Creations de Narisawa, Japan (New Entry)
21 Chez Dominique, Finland (+18)
22 Ristorante Cracco, Italy (+21)
23 Die Schwarzwaldstube, Germany (+12)
24 D.O.M., Brazil (+16)
25 Vendome, Germany (+9)
26 Hof van Cleve, Belgium (+2)
27 Masa, U.S., (Re-entry)
28 Gambero Rosso, Italy (-16)
29 Oud Sluis, Netherlands (+13)
30 Steirereck, Austria (New Entry)
31 Momofuku Ssam Bar, U.S. (New Entry)
32 Oaxen Skaergaardskrog, Sweden (+16)
33 Martin Berasategui, Spain (-4)
34 Nobu U.K. (-4)
35 Mirazur, France (New Entry)
36 Hakkasan, U.K. (-17)
37 Le Quartier Francais, South Africa (+13)
38 La Colombe, South Africa (Re-entry)
39 Asador Etxebarri, Spain (+5)
40 Le Chateaubriand, France (New Entry)
41 Daniel, U.S. (=)
42 Combal Zero, Italy (Re-entry)
43 Le Louis XV, France (-28)
44 Tantris, Germany (+3)
45 Iggy’s, Singapore (New Entry)
46 Quay, Australia (New Entry)
47 Les Ambassadeurs, France (-2)
48 Dal Pescatore, Italy (-25)
49 Le Calandre, Italy (-13)
50 Mathias Dahlgren, Sweden (New Entry)

et voici les 50 suivants …

51 Zuma, China
52 Marcus Wareing at the Berkeley, U.K.
53 Spondi, Greece
54 L’Arpege, France
55 L’Atelier de Joel Robuchon, China
56 Hibiscus, U.K.
57 Aqua, Germany
58 Le Gavroche, U.K.
59 Chez Panisse, U.S.
60 Les Amis, Singapore
61 El Poblet, Spain
62 Maison Pic, France
63 Cafe Pushkin, Russia
64 Le Meurice, France
65 Bukhara, India
66 Varvari, Russia
67 Schauenstein, Germany
68 RyuGin, Japan
69 La Maison Troisgros, France
70 Wasabi, India
71 The River Cafe, U.K.
72 Enoteca Pinchiorri, Italy
73 Le Cinq, France
74 Allegro, Czech Republic
75 Quintessence, Japan
76 Restaurant Dieter Mueller, Germany
77 Geranium, Denmark
78 Caprice, China
79 Jardines, South Africa
80 Amador, Germany
81 Biko, Mexico
82 L’Atelier de Joel Robuchon U.S
83 Fasano, Brazil
84 Mozaic, Bali
85 Obauer, Austria
86 Alain Ducasse au Plaza Athenee, France
87 L’Ambroisie, France
88 Maison Boulud, China
89 De Librije, Netherlands
90 Babbo, U.S.
91 Maze, U.K.
92 Zuma, U.K.
93 Manresa, U.S.
94 Pier, Australia
95 De Karmeliet, Belgium
96 Aubergine, South Africa
97 Bo Innovation, China
98 Rust en Vrede, South Africa
99 Del Posto U.S.
100 Reflets par Pierre Gagnaire, UAE

Pour cette édition, je ne peux évidemment que me réjouir pour Noma, une adresse qui m’est particulièrement chère, où j’ai vécu quelques uns de mes plus beaux repas et qui propose à chaque visiteur de partager une véritable tranche de vie, faite d’émotions, de gourmandise, de découverte, d’humanité. Mention spéciale aussi pour Geranium (toujours à Copenhague) qui entre dans ce Top 100.

Le Fat Duck reste dans mon trio de tête également. Ravi aussi de constater la progression d’Alinéa qui figure au firmament de mes plus beaux repas.

Autre verdict : l’Espagne respire la forme, plus que jamais. Heureux aussi de lire qu’Oud Sluis ou Hof van Cleve continuent de récolter les suffrages.

Cette année, et cela pour la première fois, le classement affiche enfin des tables asiatiques (chinoise et japonaise), on ne pouvait plus occulter l’émergence de cette cuisine au niveau international. De fait, plus aucun continent n’est maintenant oublié, et même si l’Europe et les Etats-Unis continuent de « dominer », on assister à l’émergence de tables de pays peu ou pas habituées aux honneurs des guides (Tchéquie, Inde, Grèce, Scandinavie…).

Difficile enfin de ne pas constater le stand-by voir la régression des « grandes » tables françaises : seuls Bras et L’Astrance se maintiennent – et c’est heureux – mais on parlerait presque d’exception.

Quelques absences inconcevables qui démontrent comme à chaque fois les limites d’un tel exercice : où est L’Arnsbourg ? Où est Savoy ? Où sont les jeunes tables belges et françaises (en dehors du Chateaubriand et du Mirazur) qui délivrent une cuisine n’ayant rien à envier aux « grands » ?

Choisir c’est renoncer, et comme à chaque fois, ce classement s’avère tantôt plaisant, tantôt frustrant… on devrait finir par le savoir pourtant.

Laurent V

6 commentaires

  1. Laurent,

    en lisant cette liste plusieurs choses me sautent à l’oeil. Tout d’abord Momofuku Ssam Bar, il a du y avoir confusion avec Momofuku Ko qui est le restaurant gastro. Ensuite le N° 67, Schauenstein me semble être un restaurant suisse et non allemand. Sinon Tantris devant Aqua me surprend un peu (par rapport aux classements récents allemands). Manresa sur le N° 93 me surprend un peu également.
    C’est tout de même une liste intéressante avec beaucoup de nouveaux noms pour moi (ca commence avec le N° 13, jamais entendu!)
    Cordialement, Alex

  2. Je suis très heureux pour Alex Atala du restaurant D.O.M à São Paulo, mais de là à dépasser un Sergio Herman ou un Peter Goossens me laisse dubitatif. Je constate également qu’il n’y en a que pour Joël Robuchon et qu’en effet, quelques jeunes talents belges et néerlandais brillent par leur absence. Enfin, c’est toujours la même histoire… Qui juge? Combien sont-ils à juger? Sur quels critères jugent-ils? Copinage?

    Merci en tout cas Laurent d’avoir publié cette liste

  3. Le Chateaubriand, un gentil restau mode (très très mode, certes), en numéro 40, et Le Quartier Français, un gentil restaurant de campagne près de Capetown, en 37, alors que Le Cinq est en 73, Pic en 62…
    Hi-la-ant.
    Quel délire!
    Jury à interner d’urgence en hopital psychiatrique…l’abus de San Pellegrino, ça abîme grave.

  4. j’avais raté cette liste pour 2009 qui comme les années précédentes concentre du grand n’importe quoi. le chateaubriand est classé : bistrot mode et sympa et l’Arnsbourg est oublié : où est la logique ? qu’est ce qui est noté exactement?

  5. Bonsoir,

    La place du deuxième m’interpelle.
    Dans le dernier Le monde 2, la cuisine moléculaire ( dont le Fat Duck est un des représentants me semble-t-il ) était vivement attaquée, non pour ses délices potentiels, mais pour les dommages eeeuuuuh gastriques occasionnés par la surconsommation d’émulsifiants et autres produits ultra-élaborés permettant ce type de cuisine. Visiblement, après quelques – timides mais nombreuses – plaintes de clients, le Fat Duck a dû fermer et être examiné à la loupe. L’hygiène était bien sûr irréprochable, et l’indigestion alimentaire de plusieurs clients à divers moments n’a finalement pas été résolue officiellement. Il semblerait également que El Bulli aurait eu des clients à l’intestin trop délicat.
    Avez-vous eu vent de cette affaire ?
    J’imagine que c’est un sujet tabou dont on ne parle pas facilement …

  6. L’intoxication alimentaire subie par les clients du Fat Duck n’avait rien à voir avec les produits proposés, mais par l’un des serveurs touché par le Norovirus; un nom qui fait peur pour quelque chose de totalement bénin, puisqu’il est à l’origine de 90% des gastro-entérites dans le monde. (http://news.bbc.co.uk/1/hi/england/berkshire/7954226.stm)

    Les additifs utilisés dans la cuisine moléculaire le sont en quantité très réduite. A moins de faire 5 repas « full-moléculaire » par semaine, je pense que les éventuels effets nocifs se feraient ressentir sur le long terme, et non dans le cadre d’une intoxication aussi subite…


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s