La Grenouillère @ Omnivore Food Festival 2010

Extra Créateur 2010 du Carnet de Route Omnivore 2010 (sortie prévue aujourd’hui), Alexandre Gauthier est invité à fouler la scène du festival afin d’y présenter ses dernières créations. Il en profite pour présenter un film d’inspiration « Dexterienne », histoire d’en savoir un peu plus sur l’Alexandre d’aujourd’hui, sa cuisine, ses restaurants, son monde là haut près du Touquet…

Pour en savoir un peu plus sur la Grenouillère, son chef et son actualité, voici l’interview d’Alexandre réalisé lors du festival (Copyright Bruno Verjus – Stephane Riss – L. Vanparys).

Trio @ Omnivore Food Festival 2010

When Trio is on the scene, there is suddenly a lovely silence in the room. The audience is listening, watching, enjoying… An impressive demo performed smoothly with deep focus in the nordics roots, bringing a lot of sensibility on each dish cooked live. A great and convincing performance being one of the highlight of the event.  And for me being there twice during the last 6 months, i know for sure their restaurant will be of one of hot place to visit in coming months… You know what you have to do now.

We were happy to interview the 4 people of… Trio later in the day (Copyright Bruno Verjus – Stephane Riss – L. Vanparys).

Relae @ Omnivore Food Festival 2010

Don’t try to book a table at Relae in Copenhagen for next week. The restaurant is not open yet. But will be very soon now…  end of March, begin of April. Watch out. When it will be open, i’m guessing the place will be higlhy sollicitated as Christian Puglisi (2,5 years as 2nd of Rene Redzepi at Noma) and Kim Rossen (2 years at Noma also) have not only a great track record but will propose the kind of food and atmosphere that doesn’t really exist in Copenhagen these days.

This year, Christian was on the scene of the Omnivore Food Festival, in order to introduce his new restaurant but also to cook some dishes he will have on the menu at Relae. I could steal some bites… and was in heaven.

After their demo, we had the opportunity to interview Christian and Kim, all this sounds really exciting…  (Copyright Bruno Verjus – Stephane Riss – L. Vanparys).

Le Chateaubriand @ Omnivore Food Festival 2010

Ils n’avaient que très peu dormi, 2 ou 3 heures de sommeil par plus. Et pourtant, toute l’équipe du Chateaubriand était bien là, fidèle au poste, calée dans les confortables fauteuils de l’auditorium, état de fatigue avancé pour certains, voir de somnolence pour d’autres, pour voir l’entrée d’Inaki et son second Laurent sur scène. L’accueil est généreux, Inaki est aimé ici.

Pour Inaki et Laurent, la nuit semble également avoir été difficile… le souffle d’Inaki domine les premières secondes, tandis que Laurent semble s’animer mais sans trop savoir que faire. Sourires…

Puis les premiers échanges commencent, et c’est parti pour une vingtaine de minutes de pur bonheur, avec en point d’orgue ce film tourné en macro vidéo pour le Centre Beaubourg ou quand Kubrick rencontre Le Chateaubriand. Magique…

En fin de journée lundi, nous avons eu le plaisir d’interviewer Inaki, à voir ici (Copyright Bruno Verjus – Stephane Riss – L. Vanparys).

In de Wulf @ Omnivore Food Festival 2010

Avant de relater plus en détail ces 2 journées de festival, quelques petits flashbacks sur de délicieux moments d’échanges, de gourmandise, de découverte.

Et commencons par un compatriote… Lundi 22 février, il est bientôt midi lorsque Kobe Desramaults entre en scène pour sa première apparition au Omnivore Food Festival. Une intervention toute en douceur, simplicité et sincérité.

Si je ne connaissais pas ce gaillard et sa cuisine, je me dirais qu’il serait bien temps de prendre la route de Dranouter…

Omnivore Food Festival #5

Ces 22 et 23 février, Omnivore fête 5 ans de festival à Deauville !

5 années au service de la jeune cuisine, 5 années consacrées à la découverte des chefs d’aujourd’hui et de demain.

Pour la seconde année consécutive, GoT sera présent au OFF. Un OFF qui s’enrichit de plusieurs nouveautés, la principale étant un programme entièrement dédié au sucré, tout en conservant les piliers de l’évènement que sont le programme salé, le Vin Omnivore ou encore la révélation des Extras du Carnet de Route 2010 (dont la sortie est imminente).

Vous l’aurez compris, superbe affiche proposant bon nombre de têtes connues que nous nous réjouissons de voir à l’oeuvre : Passard, Inaki, Kobe, Ola Rudin, Alexandre, VanDamme, Puglisi, Rouquette, Rasmus Kofoed .. la liste est longue et fait plaisir à lire.

Avec quelques fidèles amis bloggeurs, nous aurons le plaisir de vivre ce festival de l’intérieur, entre gradins et coulisses, entre chefs et vignerons, avec gourmandise et passion… Stay tuned !

Laurent

OFF#4 : Bouquet final…

Avant de rejoindre le Restoff pour y déjeuner, petite halte chez les vignerons et notamment chez Marcel Richaud et ses fabuleux Cairanne. Un premier L’Ebrascade pour l’apéro. Un second pour accompagner notre déjeuner (merci à Monsieur Steve P pour m’avoir fait découvrir ce vin).

Déjeuner dans une ambiance assez calme, que nous aurons le plaisir de partager avec le sommelier d’Oud Sluis rencontré en janvier dernier et 2 équipiers de Kobe Desramaults de chez In de Wulf, it’s a small small world.

14h30 – Retour à l’Auditorium pour les dernières sessions de cette 4ème édition.
Et on commence avec le chef dont on parle le plus en ce moment à New-York, David Chang, chef des restaurants Momofuku.

Place ensuite à un long, instructif et passionnant échange avec Heston Blummenthal, où l’on découvre avec surprise sa passion pour Alice au Pays des Merveilles, conte lui ayant inspiré le plat suivant.

Toujours en pleine réflexion et désir de recherche, Heston dévoile qu’il bosse depuis des mois sur un plat intégrant l’intervention d’un … magicien. Va falloir retourner à Bray…

Pour suivre, un chef italien que nous ne connaissions pas et qui fera forte impression : Emanuele Scarello du restaurant Agli Amici à Udinese. Avec son chef pâtissier, ce duo affiche une belle complicité et parvient à transmettre une très belle image de leur établissement, tout en réalisant une superbe séquence de plats.

Programmé en cette belle après-midi, c’est avec un plaisir non dissimulé que je vois Alexandre Gauthier, chef de La Grenouillère, prendre possession du piano et nous jouer quelques compositions que j’ai eu la chance de goûter en novembre dernier.

3 plats phares, 3 plats décalés. Prestation franche, dynamique, rythmée, totalement à son image, traduite par de belles assiettes et saluée par une audience captivée.

Enfin, last but not least, c’est à Ferran Adria d’el Bulli que revient l’honneur de clôturer cette 4ème édition du OFF.

Plusieurs vidéos agrémenteront sa prestation, aussi improbables les unes que les autres, notamment quand un ballon gonflable est rempli de jus de tomate, puis refroidi à l’azote liquide, on se défait ensuite du ballon lui-même, ce qui permet de découvrir une coque rouge, creuse, à la tomate…

Ferran met l’accent sur l’influence du Japon dans sa cuisine, et transgresse sur la notion d’âme, essentielle, omniprésente, qu’il revendique dans sa cuisine. On sent le discours sincère, l’homme attachant et l’assistance comblée. Un grand moment de partage consacrant une grande édition du OFF.

19h. Les spots s’éteignent, l’espace CID de Deauville se vide peu à peu. Je croise Alexandre et le félicite pour sa performance. Il ne nous reste plus qu’à rentrer sur Paris et digérer ces 2 journées riches en émotions. Des émotions, il en fut aussi question au repas Poisson Pilote chez Sa Qua Na la veille au soir, mais ce sera pour un prochain post, histoire de faire durer encore un peu plus le plaisir…

GoTiquement vôtre,

Laurent V